Le bon de réduction pourrait conduire la caissière au licenciement

Une caissière d’un hypermarché Cora en Moselle est menacée de licenciement pour avoir ramassé et profité d’un bon de réduction abandonné par un client.

L’affaire fait fureur sur Facebook où les internautes prennent très majoritairement la défense de cette caissière de l’hypermarché Cora de Mondelange (Moselle) accusée de vol par sa direction et menacée de licenciement (son entretien préalable est fixé le 7 novembre prochain).

Les faits, révélés par Le Républicain Lorrain, datent d’il y a deux semaines. La salariée du Cora, également mère de famille et syndiquée à la CGT, récupère, alors qu’elle est en poste, un ticket abandonné sur sa caisse par un client. Il s’agit en fait d’un bon de réduction pour la consommation d’un hamburger dans un fast food. Elle s’apprête à l’emporter pour en faire bénéficier son fils, mais elle est interpellée, dès après son service, par son supérieur hiérarchique qui lui signifie que ce ticket est (re)devenu la propriété de l’enseigne Cora, dès lors qu’il a été abandonné par son destinataire.

Les choses auraient pu en rester là, mais la direction du magasin a finalement décidé de porter plainte contre sa salariée pour tentative de vol. Après un interrogatoire de deux heures à la gendarmerie, la prévenue n’a écopé que d’un rappel à la loi de la part du procureur de la République de Thionville.

Post author