Des directions juridiques plus exigeantes

Les directions juridiques des entreprises sont de plus en plus pointues quand à leur recrutement ou à la collaboration avec les cabinets d’experts. Leurs attentes sont aujourd’hui beaucoup plus précises, la relation client est le premier critère auquel elles prêtent attention.

Selon les spécialistes de la juridiction d’entreprise, l’expertise juridique seule ne suffirait plus à donner une valeur ajoutée suffisante à la prestation des cabinets. Depuis 5 ans, les entreprises ont de plus en plus besoin d’avoir leurs propres spécialistes juridiques en interne. Si le rôle d’un juriste d’entreprise était autrefois comparé à celui du dernier recours, les directions juridiques ont désormais une place à part dans la direction opérationnelle d’une entreprise. De la prévention des risques à la sensibilisation à la culture juridique, leur rôle est primordial. Véritables aides à la prise de décision, les juristes ont une approche plus pragmatique de l’entreprise favorisant ainsi son activité et son développement stratégique.

D’ailleurs, si l’expertise représente le critère le plus important du recrutement des directions juridiques, le budget et la connaissance du secteur d’activité deviennent de plus en plus importants. En revanche, pour évaluer un cabinet d’expertise, elles privilégient la réactivité et le respect des délais par rapport à l’expertise technique.

 

2. Etre à la hauteur…

Les cabinets d’avocats essaient donc d’être à la hauteur du degré de spécialisation des juristes d’entreprise. Avec la crise, ils vont tenter d’améliorer la qualité de leurs services et la valeur ajoutée de leur prestation en s’adaptant aux entreprises et en repensant la création de valeur et la gestion des compétences. Cependant, lors d’un appel d’offre, la sélection du meilleur cabinet s’effectue d’abord grâce au bouche à oreille. La formation des personnes compétentes, et la capacité des cabinets à rationaliser leurs opérations sont les autres critères déterminants. L’objectif est toujours de gérer au mieux la relation client en fonction des prestations exigées.

Pour les directions juridiques, il devient primordial d’aborder l’entreprise dans son contexte économique et sectoriel, d’être à l’écoute de ses enjeux spécifiques, juridiques et non juridiques. Le relationnel et la construction de solutions créatives deviennent essentiels dans l’évaluation de la performance de la prestation juridique. L’objectif est de cerner les véritables attentes de l’entreprise.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).