Auto-entrepreneurs : gare aux faux RSI !

Plusieurs entrepreneurs du grand ouest de la France ont versé une cotisation à une PME qui utilisait le même sigle que leur organisme de recouvrement.

Le régime social des indépendants (RSI), organisme de recouvrement des cotisations sociales versées par les auto-entrepreneurs, met en garde ses affiliés :

Plusieurs créateurs d’entreprises se sont effectivement fait piéger ces derniers mois, notamment en Pays de la Loire, en versant ce qu’ils pensaient être un appel à cotisations à plusieurs sociétés utilisant un sigle homonyme que leur caisse régionale de recouvrement.
Le RSI placé en en-tête des courriers qu’ils ont reçus ne signifiait pas Régime social des Indépendants mais Répertoire des Sociétés et des Indépendants, ou encore même, dans un autre ordre, SRI (Société de Référencement sur Internet), deux entreprises par ailleurs tout à fait honnêtes qui proposent d’intégrer les nouveaux entrepreneurs dans un annuaire référencé sur la toile.

 

2. Logo

C’est leur bulletin d’adhésion, frappé des sigles RSI ou SRI, qui ont semé la confusion dans l’esprit de certains auto-entrepreneurs encore peu familiarisé avec la paperasse administrative. Les sommes versées varient de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d’euros.

Les deux sociétés visées disent leur bonne foi en soulignant que leur nom intégral figure sur chacun de leurs documents.

De son côté, le régime social des Indépendants, qui les soupçonnent d’entretenir sciemment la confusion sur leur sigle pour s’attirer de nouveaux clients, n’exclue pas de déposer un recours juridique pour mettre fin à l’imbroglio.

Pour info, rappelons que le sigle du Régime social des Indépendants (RSI), de couleur bleue, est accompagné d’un logo vert représentant deux lignes, dont l’une de forme arrondie, surmontées d’un point de la même couleur.

Post author